Général de division Jacques Camou, né à Sarrance en 1792 mort en 1868, sénateur en 1863

DocPictures/camou.PNG
Source : Internet
Commune : Sarrance
Personnalités militaires

Né à Sarrance le 1er mai 1792 –Décédé à Paris le 6 février 1868
Général de Division. Sénateur. Grand Croix de la Légion d'Honneur

Dictionnaire des biographies françaises.
CAMOU Jacques. Né à Sarrance le 1 mai 1792. Soldat au 1er bataillon des chasseurs de montagne des Pyrénées en 1808, fit campagne en Espagne, sous lieutenant l'année suivante, licencié en juin 1810. Rentra au 35e léger en 1811. Sert en Corse, à l'île d'Elbe, promut lieutenant le 10 avril 1813. Blessé et prisonnier le 28 septembre suivant en Illyrie au combet de St Hermagor. Mis en non activité à la Restauration.
Rentra au service dans la Légion des Basses Alpes le 5 août 1817, campagne en Espagne en 1823. Capitaine de grenadier en 1830. Envoyé en Afrique en 1830-1831. Chef de bataillon en 1837, lieutenant colonel en 1841, retourne en Afrique jusqu'en 1854. Cité cinq fois et fait commandeur de la Légion d'honneur.
Colonel au 33e de ligne en 24 avril 1844, général de brigade le 25 avril 1848, général de division le 6 février 1852, commande alors la division d'Alger. Commandant une division à l'Armée d'Orient en 1855, cité lors de la prise du Mamelon vert devant Sébastopol. Commanda ensuite le 2e corps d'armée.
A son retour reçut le commandement d'une division de la Garde impériale le 7 février 1856.
Promut Grand croix de la Légion d'honneur le 5 octobre 1857. Participe à la campagne d'Italie et prend une part importante à la bataille de Solférino.
Inspecteur général au cadre de réserve le 1er janvier 1864. Sénateur, il siège avec la majorité dynastique. Décédé à Paris le 6 février 1868 à 75 ans
Une rue de Paris, la rue du Général-Camou, est nommée d'après lui.

Un commentaire, une remarque, une précision sur cette photographie...